Archives de l’auteur : AJEF

Le jeudi 14 novembre à 8h30 avec Sébastien Bazin PDG d’Accor. Le point sur le tourisme mondial et la stratégie du groupe face à Booking, Expedia ou Airbnb et face à la vive croissance des opérateurs chinois

L’association des Journalistes économiques et financiers vous convie le 

 

Jeudi 14 novembre de 8h30 à 10h

 

à un petit-déjeuner avec 

 

Sébastien Bazin, PDG d’Accor

 

Cet ancien financier dirige, depuis six ans, le sixième groupe hôtelier mondial. N° 1 sur le continent européen et en Amérique latine, Accor contrôle une trentaine de marques (dont Sofitel, Novotel, Mercure, Pullman et Raffles), près de 5000 hôtels dans 111 pays, et recrute 80 000 personnes par an.

 

Comment se porte le tourisme mondial ? Les hôteliers traditionnels peuvent-ils vraiment faire le poids face à Booking, Expedia ou Airbnb ?
Et comment peuvent-ils lutter contre la spectaculaire croissance des opérateurs chinois ?

 

 

Sébastien Bazin viendra répondre à toutes les questions des journalistes de l’Ajef.

 

Inscription obligatoire qui devra nous parvenir au plus tard le
Mercredi 13 novembre à 10 h à l’adresse mail
ajefassociation@gmail.com

 

ATTENTION :
Toute annulation ou absence non signalée, avant le mercredi 13 novembre à 12 h, sera facturée automatiquement à l’inscrit non présent.

(Les collations annulées sont malgré tout facturées par notre prestataire de service, ce qui représente une perte sèche pour l’association)

 

Tarification

Participation :
Journalistes adhérents en rédaction : 25 euros
Journalistes adhérents freelance : 15 euros
Non adhérents : 50 euros

Merci de bien vouloir préparer à l’avance votre chèque ou l’appoint en espèces.

Le mercredi 6 novembre à 13h avec Francesca Colombo, Chef de la Division de la santé et Valérie Paris, Analyste des Politiques de santé, décryptage des atouts et faiblesses du système français, en avant-première du «Panorama de la santé de l’OCDE»

Chers adhérents,

 

Nous vous convions au prochain :

 

Atelier Ajef / OCDE 

 

le mercredi 6 novembre 2019 à 13h

 

Sur le thème :

 

« Atouts et faiblesses du système de santé français : comment le rendre plus performant  ? »

 

Le système de santé français se compare toujours avantageusement à ceux de la plupart des pays de l’OCDE. La population jouit d’une espérance de vie relativement longue par rapport aux autres pays, notamment grâce à un bon accès aux soins, jugés de bonne qualité. Mais, comme tous les autres pays de l’OCDE, ce système a des faiblesses. Des efforts restent à faire pour réduire les facteurs de risques pour la santé, notamment le tabagisme et la consommation d’alcool, et pour maintenir une offre médicale suffisante, en particulier dans les zones sous-dotées.

 

En ces temps de débats budgétaires et d’annonce de réformes, quel est l’état des lieux du système de santé français ? Quels sont les leviers permettant d’en accroître la performance ? Où se situe la France par rapport aux autres pays de l’OCDE ?

 

Francesca COLOMBO, Chef de la Division de la santé (OCDE) et Valérie PARIS, Analyste des Politiques de santé (OCDE) décrypteront en avant-première et sous embargo jusqu’au jeudi 7 novembre à 11h, les éléments clés pour la France de l’édition 2019 du Panorama de la santé de l’OCDE et les compareront à ceux des autres pays de l’OCDE en termes d’état de santé de la population, de facteurs de risques, de dépenses, de ressources mobilisées, de recours aux soins et de qualité des soins.
Cet atelier sera animé par Françoise Crouïgneau, vice-présidente de l’Ajef

 

OCDE – 2 rue André Pascal –  75016 Paris

 

(*) Une légère collation sera proposée à partir de 12h45

 

Les places étant limitées, nous vous demandons de bien vouloir vous inscrire auprès de stephanie.veron-demurard@oecd.org  (01 45 24 84 68) dans les meilleurs délais.
 

Organisés en collaboration avec l’OCDE, ces ateliers (réservés aux journalistes et aux élèves d’écoles de journalisme) permettent d’approfondir les grands dossiers qui font ou feront l’actualité de l’économie française, européenne et internationale. Pour plus d’informations, veuillez visiter : http://ajef.net/category/nos-evenements/ateliers-de-locde/.

«Environnement, numérique, société…. la décennie de tous les dangers» , fil rouge des XIIème Journées de l’Economie (Jéco) les 5, 6 et 7 novembre à Lyon Vous pouvez consulter le programme et vous inscrire sur www.journeeseconomie.org.

Une décennie sans précédent

 

photo pascal le merrerLes Journées de l’Économie (Jéco), organisées par la Fondation pour l’Université de Lyon, proposent des clés pour mieux comprendre le monde qui nous entoure. Les grands sujets d’actualité sont abordés avec un éclairage économique. Pour la douzième édition, les débats et tables rondes des Jéco 2019 aborderont le thème : « Environnement, numérique, société…. la décennie de tous les dangers».

 

 

Au regard de la menace environnementale globale, la décennie qui vient n’a probablement jamais connu d’équivalent. Elle commande d’agir maintenant, avant 2030. Sans quoi il sera trop tard pour empêcher que la raréfaction des ressources n’impose des coûts insupportables à nos sociétés, avec probablement des populations vulnérables sacrifiées. Le phénomène des « gilets jaunes » ne témoigne-t-il pas de l’épuisement de certaines populations ? Il est aussi l’expression d’une contradiction qui s’affirme depuis plusieurs décennies dans nos sociétés entre un mouvement du repli sur soi et la nécessité de se mobiliser pour gérer des biens communs tant au niveau de la nature que de nos institutions.

 

 

C’est pourquoi le programme de cette édition a été conçu autour des urgences et des crises qui nous défient en cette « décennie de tous les dangers ». Les Jéco 2019 abordent la transition énergétique, la remise en cause du libéralisme voire de la démocratie, le dialogue social, la transformation numérique, avec des économistes de réputation mondiale, comme Joseph Stiglitz, Prix Nobel, Dani Rodrik. Les Jéco 2019 nous interrogent sur les réformes à entreprendre pour aller vers ce « capitalisme progressiste » qu’évoquent certains de nos invités comme Joseph Stiglitz. Ce capitalisme progressiste serait fondé sur un nouveau contrat social et environnemental qui apporte une alternative aux différentes formes de populismes.

 

 

Face aux discours qui dénoncent un coupable idéal, que ce soit la mondialisation, les nouvelles technologies, les migrants, les élites… le rôle des Jéco est d’aider chacun dans sa réflexion. La confrontation des analyses des chercheurs, des experts des administrations, des acteurs économiques et sociaux, des politiques bénéficie cette année d’un regard spécifique, celui des jeunes engagés dans les mouvements pro-environnement. Nous savons qu’il faut agir vite en privilégiant des enjeux de long terme, reste à construire les bases du consensus nécessaire pour le green new deal du XXIe siècle.

 

 

Pascal Le Merrer, Directeur général des Journées de l’Économie, ENS de Lyon

 

 

 

« L’Echo des Jéco » : un blog pour conjuguer l’information pour tous et la formation des journalistes de demain

 

L’Ajef et les organisateurs des Jéco renouvellent, pour la dixième année, leur initiative pour conjuguer information et formation des journalistes de demain. Une double mission rendue plus essentielle que jamais, pour l’Ajef, tant la profession doit redoubler de crédibilité face aux dérives qui alimentent toutes sortes de rumeurs et de désinformations sur internet et les réseaux sociaux.

 

 

« L’Echo des Jéco » permettra, cette année encore, de couvrir, sous forme de blog, les manifestations qui se dérouleront à Lyon les 5, 6 et 7 novembre 2019 sur le thème «Environnement, numérique, société…. la décennie de tous les dangers»
Assuré par un groupe d’étudiants en journalisme d’IPJ-Dauphine (www.ipj.eu) qui ont choisi l’option « économie » et seront encadrés par des professionnels, ce blog permettra aux internautes de bénéficier de synthèses courtes et vivantes des débats qui se dérouleront à Lyon, de mini-interviews, de vidéos et de billets leur permettant de saisir l’ambiance particulière de la ville durant ces trois jours.

 

 

Trois jours durant lesquelles les rencontres « in » et « off » permettront aux experts de rencontrer la société civile, aux universitaires de dépasser le cadre scolaire pour décrypter, parfois de façon ludique, la réalité quotidienne de l’économie. Autant d’éléments d’information et de réflexion sur les grands thèmes économiques, financiers et sociaux qui font l’actualité d’aujourd’hui mais aussi de demain.

 

 

Françoise Crouïgneau, Vice-Présidente de l’Ajef
Pascal Le Merrer Directeur général des journées de l’économie

Retrouvez l’essentiel des Jéco 2019 sur « la décennie de tous les dangers » et la table-ronde Ajef « Quelles formations contre la désinformation »

Pascal LE MERRER, Directeur général des Journées de l’Économie, ENS de Lyon, dresse Le bilan des Jéco 2019 .

 

interview réalisée par trois étudiants d’IPJ-Dauphine:
Irvin Blonz et Chloé Barbaux (avec l’aide technique de Martin Pinguet)

 

L’ intégrale en VOD de la table ronde organisée par l’Ajef: «quelles formations contre la désinformation».

 

Animée par le président de l’Ajef, Emmanuel Cugny (éditorialiste-chroniqueur Franceinfo) avec Vincent Giret (Directeur général de Franceinfo);  Eric Nahon (Directeur adjoint de l’IPJ Dauphine);  Guillaume Roty (Chef du service presse & média et porte-parole de la Représentation en France de la Commission européenne)  Nathalie Sonnac (membre du collège du Conseil supérieur de l’audiovisuel).

 

 

Le mercredi 30 octobre à 8h30 avec Laurence Boone, chef économiste de l’OCDE. « Quelles réponses à la multiplication des risques et des facteurs d’instabilité mondiaux » à l’origine du fort ralentissement de la croissance.

 

Mercredi 30 octobre de 8h30 à 10h

 

l’Ajef vous invite à un petit-déjeuner avec :

 

Laurence Boone

 

Chef économiste de l’OCDE

 

«Quelles réponses à la multiplication des risques et des facteurs d’instabilité mondiaux ?» à l’origine du fort ralentissement de la croissance.

 

Comment adapter le modèle économique aux défis d’un monde en transition?

 

La croissance mondiale connaît un fort ralentissement, dû à la multiplication des risques et des facteurs d’instabilité. Mais l’économie mondiale fait face à de grands changements structurels. Défis écologiques, révolution numérique, lutte contre les inégalités, vieillissement de la population : comment adapter le modèle économique à ce monde en transition ?

 

Inscription obligatoire qui devra nous parvenir au plus tard le
Mardi 29 octobre à 11 h à l’adresse mail suivante :
ajefassociation@gmail.comATTENTION :
Toute annulation ou absence non signalée, avant le mardi 29 octobre à 13 h, sera facturée automatiquement à l’inscrit non présent.

(Les collations annulées sont malgré tout facturées par notre prestataire de service, ce qui représente une perte sèche pour l’association)

 

 

Tarification

Participation :
Journalistes adhérents en rédaction : 25 euros
Journalistes adhérents freelance : 15 euros
Non adhérents : 50 euros

Merci de bien vouloir préparer à l’avance votre chèque ou l’appoint en espèces.

Retrouvez la présentation et les « slides » des Perspectives économiques 2019-2021 pour la France, l’Europe et le Monde

La conférence de presse sur les thème «Europe/Monde : des accords ou récession»et «France : passe en avant» avait lieu le mercredi 16 octobre 2019.

 

Pour ceux qui n’ont pas pu y assister, retrouvez ici la présentation et les slides de la présentation 2019-2021 pour la France, l’Europe et le Monde.

 

Guerre commerciale, incertitude sur la forme du Brexit, ralentissement de l’économie allemande et chinoise, les risques sur la croissance mondiale sont nombreux et laissent entrevoir un scénario de croissance affaiblie dans le Monde et en Europe. Quelles perspectives pour la croissance européenne dans ce nouvel environnement ? En France, la croissance résiste mais quelles sont les perspectives pour l’année à venir ? Les mesures socio-fiscales mises en oeuvre à la suite du mouvement des gilets jaunes et du Grand débat auront-elles un effet durable ? Le gain sur le pouvoir d’achat aura-t-il un impact favorable sur la consommation des ménages ? Quelles sont alors les perspectives pour les finances publiques ? Les prévisions 2019-2021 sont réalisées sous la direction d’Éric HEYER, directeur du département analyse et prévision et de Xavier TIMBEAU, directeur principal.

 

 

Le mardi 1er octobre à 8h30 avec Pierre Moscovici. Un mois avant de passer le relais à son successeur, le Commissaire européen aux affaires économiques et financières, à la fiscalité et à l’Union douanière dressera le bilan de son mandat ainsi que de l’état et des défis de l’Union et de la zone euro

Chère adhérente, cher adhérent,

 

Vous êtes cordialement invités le :

Mardi 1er octobre de 8h30 à 10h

à un petit-déjeuner avec :

Pierre Moscovici

Commissaire européen aux affaires économiques et financières, à la fiscalité et à l’Union douanière

 

Une nouvelle Commission européenne doit voir le jour le 1er novembre prochain. Un mois avant de passer le relais à son successeur, Pierre Moscovici a accepté de rencontrer les membres adhérents de l’Ajef pour dresser le bilan de son mandat entamé le 1er novembre 2014.

 

Conjoncture économique, croissance, Brexit, fiscalité, dynamique de l’économie française, ralentissement allemand, crise politique italienne… Comment vont l’Europe et la zone euro à la veille du changement de présidence à Bruxelles ? Quelle nouvelle vie pour le futur ex-commissaire européen ? Réponses sans concessions, mardi 1er octobre prochain.

 

Inscription obligatoire qui devra nous parvenir au plus tard le
vendredi 27 septembre à l’adresse mail suivante : 
ajefassociation@gmail.com

 

ATTENTION :
Toute annulation ou absence non signalée, avant le lundi 30 septembre à 10 h, sera facturée automatiquement à l’inscrit non présent. 
(Les collations annulées sont malgré tout facturées par notre prestataire de service, ce qui représente une perte sèche pour l’association)

 

Participation :

 

Journalistes adhérents en rédaction : 25 euros

Journalistes adhérents freelance : 15 euros

Non adhérents : 50 euros
Merci de bien vouloir préparer à l’avance votre chèque ou l’appoint en espèces.

Le mardi 15 octobre à 8h30 «Quelle Europe financière après le Brexit, entre risques politiques et opportunités économiques?» avec Nicolas Mackel, directeur général de Luxembourg for Finance, l’agence de développement de la place financière luxembourgeoise

Chère adhérente, cher adhérent,

 

Vous êtes cordialement invités le Mardi 15 octobre de 8h30 à 10h

 

à un petit-déjeuner avec Nicolas MackelDirecteur général de Luxembourg for Finance

 

Alors que le Royaume-Uni s’apprête à quitter l’Europe, comment les acteurs financiers se préparent de ce côté-ci de la Manche ? Le Luxembourg est une des plateformes européennes attractives pour les institutions financières internationales, numéro deux des fonds de placement après les Etats-Unis.

ajef

«Quelle Europe financière après le Brexit, entre risques politiques et opportunités économiques ?»

 

Mardi 15 octobre, une quinzaine de jours avant la date fatidique, Nicolas Mackel, directeur général de Luxembourg for Finance, l’agence de développement de la place financière luxembourgeoise, vient répondre aux questions des membres adhérents de l’Ajef.ajef

 

Inscription obligatoire qui devra nous parvenir au plus tard le Lundi 14 octobre à 11 h à l’adresse mail suivante : ajefassociation@gmail.com

 

ATTENTION :
Toute annulation ou absence non signalée, avant le lundi 14 octobre à 13 h, sera facturée automatiquement à l’inscrit non présent.
ajef

 

(Les collations annulées sont malgré tout facturées par notre prestataire de service, ce qui représente une perte sèche pour l’association)ajef

 

Tarification

Participation : Journalistes adhérents en rédaction : 25 euros
Journalistes adhérents freelance : 15 euros
Non adhérents : 50 euros

 

Merci de bien vouloir préparer à l’avance votre chèque ou l’appoint en espèces.

Lundi 21 octobre de 19h à 20h30 Conférence de Suzanne Berger, Professeure de sciences politiques au MIT: « Mondialisation et démocratie sont-elles (ré)conciliables? » au moment où nos sociétés sont confrontées à la montée des nationalismes et des populismes

L’Association des journalistes économiques et financiers, en partenariat avec Sociétal, l’Académie des Sciences Morales et Politiques, et Newpolis vous convie à une conférence exceptionnelle de :

 

Suzanne Berger, professeure de sciences politiques au Massachusetts Institute of Technology of Cambridge (USA)

 

sur le thème « Mondialisation et Démocratie sont-elles (ré)conciliables ? »

 

le lundi 21 octobre 2019 de 19h à 20h30 à l’Institut de France au 23 Quai de Conti, 75270 Paris dans la Grande Salle des Séances.

 

Un temps sera réservé aux questions et un cocktail suivra.

 

Le nombre de place étant limité, il obligatoire de s’inscrire en cliquant ici.  Votre inscription  vous sera confirmée par Sociétal. 

                                                              

La mondialisation est-elle responsable de la montée des populismes ? Et si oui, faut-il refermer les frontières pour défendre la démocratie ? Suzanne Berger, professeur au MIT et historienne de la mondialisation, placera sa conférence au cœur de ces deux problématiques d’actualité essentielles pour le devenir de nos sociétés à l’heure de la montée un peu partout des nationalismes. Pour réconcilier les populations avec l’ouverture au monde qui reste souhaitable, il faut imaginer toute une gamme de protections nouvelles tant au niveau individuel que collectif. Les entreprises qui amorcent depuis quelques années un processus de relocalisation de leurs activités ont entre leurs mains une partie de la réponse. Tirant les enseignements de la première mondialisation au tournant du XIXe au XXe siècle, Suzanne Berger montrera que la voie d’une réconciliation de la mondialisation et de la démocratie est non seulement souhaitable mais possible. 

 

«Taux négatifs en zone euro: un risque accru de crise financière?» Pour ceux qui n’ont pas pu participer au petit-déjeuner Ajef/LECE du 10 octobre 2019, retrouvez la présentation du président de la section française de la Ligue de Coopération Economique Européenne (LECE) Olivier Klein

«Taux négatifs en zone euro: un risque accru de crise financière?» Pour ceux qui n’ont pas pu participer au petit-déjeuner Ajef/LECE du 10 octobre 2019,

 

Retrouvez ici la présentation du président  de la section française de la Ligue de Coopération Economique Européenne (LECE) Olivier Klein.

 

 

La politique monétaire menée par la Banque centrale européenne est-elle encore justifiée ? Dans le contexte économique actuel en zone euro, le président de la BCE, Mario Draghi, joue-t-il avec le feu ? Faut-il maintenir les taux d’intérêt négatifs ? Quels risques pour les acteurs économiques et financiers ? A quelques semaines de l’arrivée de Christine Lagarde à la tête de la BCE, l’Ajef et la Ligue Européenne de Coopération Economique ouvrent le débat. L’occasion, également, de nourrir la réflexion sur l’avenir de la zone euro après le Brexit.

 

 

Ce petit-déjeuner débat se tenait autour de :

 

  • Olivier KLEIN

Président de la section française de la Ligne Européenne de Coopération Economique
Directeur général de la BRED
Professeur de finances à HEC (Master « Managerial and Financial Economics »).

 

  • Ludovic SUBRAN

Chercheur en macro-économie, directeur de la recherche économique du groupe Allianz.

 

  • Philippe JURGENSEN

f

Président du COLB (Conseil d’orientation de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme)
Professeur d’économie à l’Institut d’Etudes politiques de Paris.