Le thème de cette édition: « Guerres et paix: quels combats pour un monde plus solidaire? »

Publié le 13 février 2020

Chers amis,

 

 

Cette année, le président Trump aurait fait assassiner l’un des plus hauts dirigeants iraniens et imposé à la Palestine un « plan de paix » qui menace les équilibres du Proche-Orient. Depuis trois ans, il a aussi déclenché une guerre froide commerciale entre les Etats-Unis, la Chine et l’Union européenne sur fond de guerre monétaire.

Cette année, « le monde s’affole » : la course à l’hégémonie mondiale du 21e siècle s’accélère. Qui fait la course en tête ? Les Etats ou les plateformes multinationales ? L’Occident et les GAFAM, ou alors les émergents et les BATX ? Cyber-guerre, rivalités pour la suprématie technologique, conflits sur la fiscalité des géants transnationaux… les sujets ne manquent pas.

Cette année, d’ailleurs, les tensions sociales ont aussi lézardé la planète. Les inégalités croissantes, du Liban à la France, de Hong Kong au Chili, ont déstabilisé la mondialisation dans des affrontements de plus en plus violents.

 

 

Pour l’édition 2019 du Printemps de l’économie, nous fêtions le centenaire de l’Organisation Internationale du Travail dont la devise est « il n’y a pas de paix possible sans justice sociale ». Pour prolonger ces réflexions dans l’édition 2020, et compte tenu de l’actualité, il était donc tout naturel de choisir ce thème emprunté à Tolstoï : « Guerres et Paix ».

Nous avons le plaisir de vous présenter le programme exceptionnel des débats du Printemps de l’économie 2020. Ils sont accueillis du 24 au 27 mars prochains au CNAM, à l’Université Paris-Dauphine, à la Mairie du 3e Arrondissement de Paris et au Lycée Turgot. Nous sommes heureux du soutien indéfectible de nos partenaires, en particulier de nos deux grands mécènes, la Caisse des Dépôts et INSEEC U.. Cette année encore, ils nous permettent de vous inviter à vous emparer de l’économie. Rémi Jeannin, Vice-président, et moi-même vous réservons de belles surprises dans notre magazine ou notre sondage exclusifs à venir en mars. D’ici là, découvrez le programme de la 8e édition du Printemps de l’économie !

 

 

— Au nom de l’équipe du Printemps de l’économie, Pierre-Pascal Boulanger, Président-fondateur

 

 

  • Mardi 24 mars

    Conservatoire National des Arts et Métiers

    292 Rue Saint-Martin, Paris 10e | Amphithéâtre Paul Painlevé

    Ouverture par Olivier Faron

    Administrateur-général du Cnam

    #1 / 8h15 – 8h50

    Guerres et Paix : qu’en pensent les français ?

    Session Les Economiques, conçue par Pierre-Pascal Boulanger

    Présentation du sondage OpinionWay pour le Printemps de l’Économie et l’INSEEC U avec :

    • Pierre-Pascal Boulanger, Président-fondateur, Printemps de l’Économie
    • Frédéric Micheau, Directeur du Département Opinion & Politique, OpinionWay

    #2 / 8h50 – 10h00

    Course au leadership mondial : la nouvelle donne

    Session Les Economiques, conçue par Pierre-Pascal Boulanger

    Défense, sécurité, technologie, commerce, monnaies, social, idéologies : une nouvelle forme de « Grande Guerre » est en cours pour la course aux leaderships de demain. Sur scène, les géants américains et chinois, dirigés par des « apprentis sorciers », luttent pour la suprématie, oeuvrant sur tous les continents. De leur côté, les géants du numérique cherchent à étendre leurs pouvoirs en dehors de leurs activités traditionnelles, défiant même les Etats aux yeux de certains. Dans ce vaste jeu où les cartes se redistribuent, que fait l’Europe ? Avance-t-elle ses pions ? A-t-elle dans ses mains suffisamment d’atouts ? Les abattra-t-elle à temps ? Saura-t-elle (pourra-t-elle) se mettre en ordre de bataille ?

    • Michel Aglietta, Professeur émérite, Université Paris X
    • Patrick Artus, Chef économiste, Natixis
    • Anne-Laure Delatte, Chargée de recherche au CNRS (Université Paris-Dauphine) et conseillère scientifique, CEPII
    • Jean Pisani-Ferry, Titulaire de la chaire Tommaso Padoa-Schioppa, Institut universitaire européen de Florence
    • Christian Saint-Etienne, Titulaire de la Chaire économie industrielle, Cnam

    #3 / 10h15 – 11h30

    Cyber-guerre : la nouvelle guerre totale ?

    Session Cnam, conçue par Alexis Collomb

    Dans un monde de plus en plus connecté et contrôlé par une myriade toujours croissante d’objets numériques, le cyber-espace est devenu un lieu de confrontation militaire majeur. Dans cette guerre électronique silencieuse, les champs de bataille sont multiples et tout acteur peut devenir une cible potentielle, des sites les plus sensibles des organisations gouvernementales et des institutions internationales, aux entreprises et aux particuliers…

    • Modération : Alexis Collomb, Directeur du département EFAB, Cnam​

    #4 / 11h45 – 13h00

    Chine V États-Unis : en guerre technologique ?

    Session Cepii, conçue par Michel Fouquin

    La guerre technologique en cours est une guerre pour la suprématie mondiale, à la fois militaire, commerciale, économique, financière, idéologique (contre les Lumières, contre le capitalisme) et même climatique; la technologie et la finance étant les leviers à partir desquels la Chine peut espérer remplacer la domination de l’occident. Le débat traitera du domaine industriel, en particulier de l’intelligence artificielle ; de l’organisation des réseaux mondiaux, les routes de la soie, la connectivité et les méthodes de financement ; et de l’adaptation de l’occident face à ces défis.

    • Jean-François Dufour, Directeur, DCA-Chine Analyse
    • Michel Fouquin, CEPII
    • Laurence Nardon, Directrice du programme Amérique du Nord, IFRI*
    • Mary France Renard, Professeure, Université Clermont-Auvergne CERDI
    • Modération : Sophie Caulier, Journaliste

    #5 / 14h00 – 15h15

    Guerre commerciale : la paix par le protectionnisme ?

    Session Les Rencontres des SES de l’académie de Paris – Alternatives économiques, conçue par Christian Chavagneux

    D’un côté les guerres commerciales à la Trump font peur, de l’autre l’Europe veut protéger ses entreprises de rachats étrangers. Les sociétés civiles contestent de plus en plus fortement la signature de traités de libre-échange et, depuis la crise financière, les politiques de contrôle des capitaux ont retrouvé des supporters chez les économistes. Que sait-on des effets concrets des politiques protectionnistes ? De celles freinant la libre circulation des capitaux ? Sont-elles amenées à se développer ? Faut-il craindre une fermeture progressive des marchés nationaux ou bien se réjouir d’une mondialisation mieux régulée ?

    • Arnaud Montebourg, Ancien Ministre de l’économie
    • Anne-Laure Delatte, Chargée de recherche au CNRS (Université Paris-Dauphine) et conseillère scientifique, CEPII
    • Sébastien Jean, Directeur, CEPII
    • Modération : Christian Chavagneux, Editorialiste, Alternatives économiques

    #6 / 15h30 – 16h30

    Être en paix avec soi-même ?

    Session INSEEC U., conçue par Isabelle Barth

    Dans un monde perçu comme de plus en plus incertain, avec des informations anxiogènes qui nous parviennent à haute fréquence, il nous faut relever tous les jours des défis, petits ou grands, faire des choix qui ne sont pas évidents, entretenir des relations avec des personnes que nous n’apprécions pas toujours …. Cela nous conduit souvent à ne pas être en paix, avec les autres, avec nous-même, et nous en souffrons. Personne n’y échappe, tant sur le plan personnel que professionnel.

     

    Nous proposons un dialogue entre une manager et un philosophe et avec le public pour échanger sur cette question vitale et poser ensemble quelques repères pour trouver le chemin de l’équilibre et du bien-être.

    • Isabelle Barth, Directrice de la recherche, INSEEC U.
    • Yann Martin, Inspecteur d’Académie en philosophie et Professeur de philosophie en CPGE
    • Modération : en attente

    #7 / 16h45 – 18h00

    Renminbi, Dollar, Libra : la guerre des monnaies

    Session Les Economiques de Turgot, conçue par Dominique Plihon

    Au coeur du capitalisme mondialisé, la guerre des monnaies se manifeste à plusieurs niveaux. Tout d’abord, la guerre entre les monnaies nationales, liée à l’incomplétude du système monétaire international, et qui nécessite une mise en question de l’ère historique de la devise clé, face au défi du financement des biens communs globaux. En second lieu, la concurrence entre les monnaies digitales privées et les monnaies souveraines, découlant de l’ambivalence intrinsèque – publique / privée – de la monnaie. Un défi qui requiert de nouvelles régulations publiques.

    • Michel Aglietta, Professeur émérite, Université Paris-Nanterre
    • Odile Lakomski-Laguerre, Maître de conférence, Université de Picardie
    • Nathalie Aufauvre, Directrice générale « stabilité financière et opérations », Banque de France
    • Modération : Dominique Plihon, Professeur émérite, Université Paris XI, Membre des Economistes Atterrés

    #8 / 18h00 – 19h30

    Les plateformes en guerre contre le salariat ?

    + Remise des Prix lycéens du concours vidéo « 3 minutes pour comprendre »

    Session APSES – Café Sciences sociales – conçue par Rodrigue Lohier et Camille Aymard

    L’apparition des plateformes du capitalisme 3.0 bouleverse le travail. Quels sont les sens possibles de ces changements ? Avons-nous à faire aux prémices d’une guerre sociale contre le statut de salarié, le travail décent et remettant en question le partage de la valeur ajoutée ? Ou s’agit-il au contraire de l’émergence d’une autonomie émancipatrice au travail, porteuse d’une autre conception de ce dernier ?

    • Sarah Abdelnour, Maîtresse de conférences en sociologie, IRISSO, Université Paris-Dauphine
    • Cyril Cosme, Directeur du bureau en France, OIT
    • Noémie de Grenier, Co-directrice, Coopaname
    • Modération : Guillaume Duval, Journaliste, Alternatives économiques

    #8 bis / 20h30

    Projection de Sorry We Missed You, de Ken Loach

    Session APSES Au cinéma Luminor Hôtel de Ville, 20 rue du Temple, Paris 4e

    • 20h30 à 20h40 : courte présentation du film dans une perspective SES.
    • 20h40 : Projection du film, qui interroge les conséquences de la révolution numérique sur la vie des travailleurs et prolonge le café de sciences sociales de l’Apses « Les plateformes en guerre contre le salariat ? »
  • INSCRIPTIONS

    Les inscriptions individuelles seront ouvertes le 24 février. Les inscriptions de classe sont ouvertes dès le 5 février 2020.

 

 

Mercredi 25 mars

Université Paris-Dauphine

Place du Maréchal de Lattre de Tassigny, Paris 16e | Amphithéâtre Edgar Faure

Ouverture par Isabelle Huault

Présidente de l’Université Paris-Dauphine

#9 / 8h15 – 9h00

Préservation de la biodiversité : comment revisiter la Ville ?

Session CDC, conçue par Isabelle Laudier

La relation entre biodiversité et ville est a double sens : le système urbain peut participer à la conservation des espèces, et la biodiversité rend de multiples services aux citadins. La conception même de la ville doit alors être revisitée pour une durabilité du système, notamment en visant une architecture symbiotique et un urbanisme écosystémique.

  • Autour de Philippe Clergeau, Professeur, Centre d’Écologie et des Sciences de la Conservation
  • Modération : Isabelle Laudier, Responsable de l’Institut pour la Recherche, Caisse des Dépôts

#10 / 9h00 – 10h15

Allemagne – Zone Euro : entre conflit et coordination ?

Session Natixis, conçue par Patrick Artus

Quelles difficultés peuvent poser les choix (budgétaires, d’utilisation de l’épargne) de l’Allemagne, les principes de politique économique qu’elle défend traditionnellement et leurs possibles évolutions ? Les fragilités de l’Allemagne vont elles la conduire à la coordination ou à l’affrontement avec les autres pays européens ?

  • Patrick Artus, Économiste en chef, Natixis
  • Agnès Bénassy-Quéré, Professeure, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne
  • Sylvain Broyer, Économiste en chef, Standard and Poor’s
  • Xavier Ragot, Président, OFCE
  • Ludovic Subran, Directeur de la recherche économique, Allianz
  • Modération : en attente

#11 / 10h30 – 11h30

La guerre des sexes est-elle une guerre économique ?

Session EHESS, conçue par Nancy L. Green

Les relations hommes-femmes sont, entre autres, des relations économiques ; il ne faut pas un contrat prénuptial pour en convenir. Vivre en couple (hétérosexuel ou homosexuel) implique le partage non seulement de tâches mais aussi de salaires ou d’économies. En dehors de la maison, sur le marché de travail et de l’emploi, les inégalités, historiques, persistent entre hommes et femmes. Les éléments économiques des sphères privée et public concourent à construire ou à maintenir les rapports parfois conflictuels entre les sexes.

  • Cecilia GARCIA PEÑALOSA, Économiste, EHESS / AMSE
  • Romain HURET, Historien américaniste, EHESS / CENA
  • Sophie POCHIC, Sociologue, CMH-CNRS et EHESS
  • Modération : Sylvain Bourmeau, Journaliste, directeur du quotidien AOC MEDIA, producteur de La Suite dans les Idées sur France Culture et professeur associé à l’EHESS

#12 / 11h45 – 13h00

Peut-on combattre l’instabilité financière ?

Session Les Economiques avec le soutien du Crédit Agricole

Une telle question mérite d’être approfondie, en laissant le temps aux interlocuteurs de développer leurs argumentaires. Nous proposons donc un Mano a Mano entre une universitaire spécialiste de la question et le Directeur général d’une grande banque française.

 

Le directeur général du groupe Crédit Agricole, Philippe Brassac, et l’économiste Jézabel Couppey-Soubeyran débattront de la régulation et du modèle d’activité des banques : les banques sont-elles actuellement en souffrance dans un contexte de taux bas et face à l’essor des fintech ? La finalisation des accords de Bâle 3 pose-t-elle problème ? Ne parle-t-on pas plus du macroprudentiel qu’on en fait vraiment ? Les « revolving doors* » sont-ils indispensables dans un monde financier complexe ? Autant de questions parmi d’autres qui permettront de confronter leurs points de vue.

  • Philippe Brassac, Directeur Général, Groupe Crédit Agricole
  • Jezabel Couppey-Soubeyran, Maîtresse de conférences, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne
  • Modération : Ivan Best, Directeur de la rédaction, Point-Banque

#13 / 14h00 – 15h15

BlackRock, Vanguard… les géants de la gestion ont-ils pris le pouvoir ?

Session Xerfi, conçue par Olivier Passet

Blackrock a fait irruption dans le débat sur les retraites, le pouvoir étant suspecté d’être le vassal d’intérêts financiers qui œuvreraient en sous-marin pour développer les fonds de pension. L’idée selon laquelle l’armée de l’ombre du shadow banking, surdimensionnée, exercerait une véritable capture du législateur fait son chemin : avec leur tête, BlackRock, Vanguard, State street qui eux seuls représentent près 20% des fonds sous gestion à échelle mondiale. Pour se faire une idée, Black Rock, c’est une part de l’ordre 5% dans le capital les principaux fleurons du CAC 40 ou du DAX. A eux-trois, Black Rock, Vanguard et State Street, sont l’actionnaire majoritaire de 90% des entreprises du S&P 500. Quel pouvoir découle de cette hyper concentration, en matière de gouvernance et d’orientation du management stratégique ? En matière d’influence sur les autorités de contrôle et de régulation ? En matière d’orientation des choix d’investissement

  • Tristan Auvret, Maître de conférence, Université Paris XIII
  • Catherine Lubochinsky, Professeure, Université Paris II Panthéon-Assas*
  • Olivier Passet, Directeur des synthèses, Xerfi
  • Laurence Scialom, Professeure à l’Université Paris X Nanterre, EconomiX*
  • Modération : En attente

#14 / 15h30 – 16h45

Avant la guerre climatique,

comment rendre la finance plus durable ?

Session IEFP, La finance pour tous

La finance est un puissant levier de développement économique qui a pour rôle d’allouer les ressources entre les différents secteurs. Cependant, elle est régulièrement montrée du doigt pour ses financements accordés à des activités socialement nuisibles (énergies fossiles, activités polluantes, armement…) ou pour son obsession de la rentabilité à court terme qui se fait au détriment du financement d’objectifs de durabilités, comme la transition énergétique.

Comment pourrait-on rendre la finance plus durable, en l’orientant vers l’investissement socialement responsable (ISR), l’investissement vert, la finance solidaire ou le micro-crédit ? Des guides de bonnes pratiques ou des incitations fiscales seraient-ils suffisants, ou des réglementations contraignantes sont-elles nécessaires ?

  • Louis-Gaëtan Giraudet, Chercheur, Centre international de recherche sur l’environnement et le développement
  • Laurence Scialom, Professeure, Université Paris 10 Nanterre.
  • Alexandre Vincent, Green Bond Manager, Agence France Trésor
  • Modération : En attente

#15 / 17h00 – 18h00

Titre à venir

Session Les Economiques

Programme à venir

INSCRIPTIONS

Les inscriptions individuelles seront ouvertes le 24 février. Les inscriptions de classe sont ouvertes dès le 5 février 2020.

 

 

Jeudi 26 mars 2020

Université Paris-Dauphine

Place du Maréchal de Lattre de Tassigny, Paris 16e | Amphithéâtre Edgar Faure

Ouverture par El Mouhoud Mouhoud

Vice-président de l’Université Paris-Dauphine*

#16 / 8h15 – 9h00

Vers un grand basculement du monde ? | Entretien avec Hubert Védrine

Session Les Economiques

Une petite heure d’exclusivité pour un libre-propos sur l’affolement du monde.

  • Hubert Védrine, Ancien ministre des Affaires Etrangères
  • Modération : en attente

#17 / 9h00 – 10h15

La guerre mondiale pour capter l’épargne

Session Natixis, conçue par Patrick Artus

Quel est aujourd’hui le rôle du dollar comme monnaie de réserve ? Quelle est l’efficacité de la mobilité internationale des capitaux ? En cette période de guerre des monnaies, quel est le rôle du système monétaire international pour financer la croissance et sa stabilité ? Autant de questions clés auxquelles tenteront de répondre les intervenants.

  • Patrick Artus, Chef économiste, Natixis
  • Virginie Coudert, Conseiller scientifique, Banque de France
  • Olivier Garnier, Directeur général en charge des Études et des Relations internationales, Banque de France
  • Odile Renaud-basso, Directrice générale du Trésor, Ministère de l’Economie et des Finances
  • Modération : En attente

#18 / 10h30 – 11h30

Faut-il faire la paix avec les machines ?

Session INSEEC U., conçue par Julien Pillot

Destruction d’emplois, virtualisation des relations sociales, déshumanisation de la prise de décision, intrusion dans la vie privée, impact écologique… avec le développement de l’IA et des robots, les craintes envers les « machines » se font chaque jour plus vives. Mais, quelles réalités économiques et techniques se cachent derrière ces suspicions ? Faut-il déclarer la guerre aux machines ou bien (r)établir un climat de confiance ? Démêlons le vrai du faux dans le cadre d’un procès fictif où les machines seront placées sur le banc des accusés, et au terme duquel vous serez amenés à vous prononcer.

  • Thibault Lieurade, Chef de rubrique Économie + Entreprise, The Conversation
  • Julien Pillot, Enseignant-chercheur en Économie, INSEEC School of Business & Economics
  • Aurélien Portuese, Senior Lecturer in Law , St Mary’s University, London

#19 / 11h45 – 13h00

De nouveaux murs contre les hommes et leur commerce ?

Session LEDa, conçue par El Mouhoub Mouhoud

Le retour du protectionnisme et la crise du multilatéralisme dans le
commerce mondial, l’élévation des murs et l’aggravation des
restrictions à la mobilité des travailleurs et aux migrations internationales dessinent de nouveaux contours de la géographie de la mondialisation. Pour autant peut on dire que nous assistons à un réel processus de démondialisation ? Quelles peuvent être les conséquences du retour des frontières sur les économies ? Cette table ronde réunira des chercheurs travaillant sur la mondialisation et les migrations internationales.

  • Sébastien Jean, Directeur, CEPII*
  • El Mouhoub Mouhoud, Professeur d’économie à l’Université Paris-Dauphine, LEDa-DIAL, CNRS, IRD
  • Hélène Thiollet, Chargée de Recherche, CNRS*

#20 / 14h00 – 15h15

Pour relever le défi climatique : quelles stratégies d’adaptation ?

Session Institut pour la Recherche, Groupe Caisse des Dépôts, conçue par Isabelle Laudier

  • Aude Bodiguel, Economiste, Direction ‘Adaptation, aménagement et trajectoire bas carbone’, ADEME
  • Louis Henry, Responsable territoires et développement durable, Institut CDC pour la recherche
  • Julie Roussel, Cheffe de projet ‘Adaptation au changement climatique’, Mairie de Paris
  • Modération : Isabelle Laudier, Responsable de l’Institut CDC pour la Recherche

#21 / 15h30 – 16h30

Guerres et développement économique : quelle renaissance pour les Etats après un conflit ?

Session PSE, conçue par Anne-Célia Disdier

De nombreux pays ont été au cours de leur histoire récente – et parfois sont encore – touchés par des guerres. Ces conflits militaires peuvent être de nature très diverses (conflits avec des pays voisins, lutte pour l’indépendance, conflits inter ethniques, etc.). Mais dans tous les cas, la même question se pose : comment un pays peut-il renaître et se développer à l’issue de ce conflit ? Quels sont les enseignements de la recherche en économie sur le sujet ? Quelles actions et politiques les organisations internationales peuvent-elle mener pour accompagner ces pays ?

  • John Crowley, Chef de la section « Recherche, politique et prospective » du Secteur des Sciences Sociales et Humaines, UNESCO
  • François Libois, Chargé de recherche, INRAE
  • Oliver Vanden Eynde, Chargé de recherche, CNRS
  • Modération : En attente

#22 / 16h45 – 18h00

Le Green Deal comme antidote aux chocs pétroliers

Session LEDa, conçue par Patrice Geoffron

La politique de l’énergie, la méfiance vis-à-vis du libre-échange et la
diplomatie de Donald Trump ont bouleversé les fondamentaux du marché pétrolier, tant du côté de l’offre que de la demande : exploitation décomplexée du pétrole de schiste, menaces américaines sur l’Iran, risques de conflits dans le détroit d’Ormuz, guerre froide commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. Sur cette scène pétrolière, les Européens ne sont pas invités à ce grand jeu qui se joue entre Riyad, Moscou et Washington, alors que l’Europe est totalement dépendante des fluctuations d’un prix du pétrole qui lui échappe. Alors, un Green Deal pour libérer l’Europe de la contrainte pétrolière ?

  • Patrice Geoffron, Professeur, université Paris-Dauphine et Directeur du CGEMP (Centre de Géopolitique de l’Energie et des Matières Premières)
  • Autres intervenants en attente
  • INSCRIPTIONS

    Les inscriptions individuelles seront ouvertes le 24 février. Les inscriptions de classe sont ouvertes dès le 5 février 2020.

 

 

 

Vendredi 27 mars 2020

Lycée Turgot

69 rue de Turbigo, Paris 3e

Ouverture par Christophe Barrand, Proviseur du Lycée Turgot

#23 / 8h15 – 9h00

Autour d’une grande personnalité

Session Les Economiques

Synopsis : En attente

 

Interventions : En attente

#24 / 9h00 – 10h15

Le combat contre le chômage se gagne aussi dans les territoires

Session France Stratégie, conçue par Vincent Donne

Dans une France toujours marquée par un niveau de chômage élevé, plusieurs études révèlent que ce phénomène touche les territoires de façon très inégale. Alors, qu’est ce qui fait qu’un territoire s’en sort mieux qu’un autre en matière de marché du travail ? Et, partant de cela, quel levier peut-on essayer de mobiliser au niveau local pour améliorer la situation des territoires les plus durement touchés ?

  • Coline Bouvart, Chargée d’études, France Stratégie
  • Benoît De Lapasse, Chef de bureau de l’Observatoire des territoires, ANCT
  • Camille Delpey, Cheffe de projet, Expérimentation Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée
  • Vincent Donne, Chef de projet, France Stratégie
  • Caroline Granier, Chargée d’études économiques, La Fabrique de l’Industrie
  • Modération : Thierry Fabre, Rédacteur en chef, Challenges

#25 / 10h30 – 11h30

Combat contre les inégalités : quel fossé à combler ?

Session INSEE

Tout le monde n’a pas le même niveau de vie en France. Mais que faut-il entendre par là ? Comment l’Insee mesure ces différences ? Le constat est-il le même à l’échelle nationale et à l’échelle des territoires ? À partir de là, quels peuvent être les effets des mesures sociales et fiscales pour limiter les inégalités et redistribuer les richesses ? Les mêmes stratégies de redistribution sont-elles menées à l’étranger ?

  • Julie Labarthe, Cheffe de la division revenus et patrimoine des ménages, Insee
  • David Lévy, Département de l’action régionale, Insee
  • Mickaël Zemmour, Maître de conférences, Université Paris-1 Panthéon- Sorbonne et codirecteur de l’axe « Politiques socio-fiscales » du LIEPP
  • Modération : En attente

#26 / 11h45 – 13h00

Économie politique des soulèvements dans les pays de la région MENA (Moyen Orient et Afrique du Nord).

Session Les Economiques de Turgot

Masterclass avec :

  • El Mouhoub Mouhoud, Professeur d’économie à l’Université Paris-Dauphine, LEDa-DIAL, CNRS, IRD
  • Ishac Diwan, Professeur d’économie Chaire Economie du monde arabe, Ecole Normale Supérieure

Suite de la journée

Mairie du 3e

2 Rue Eugène Spuller, Paris 3e | Salle Odile Picpoul

#27 / 14h00 – 15h15

Guerre idéologique et alliances en Europe

Session Ofce Sciences Po, conçue par Xavier Timbeau

Climat, commerce, budget, fédéralisme, banques : la guerre civile de l’Union européenne ?

  • Enrico Letta, Ancien président du Conseil des ministres italien*
  • Xavier Ragot, Président, OFCE Sciences Po*
  • Antoine Vauchez, Directeur de recherche, CNRS*
  • Cornélia Wolf*

#28 / 15h30 – 16h30

Guerre sociale, guerre des classes ?

Session Les Economistes Atterrés, conçue par Henri Sterdyniak

La lutte des classes aurait disparu. Il n’y aurait plus qu’une large classe moyenne. Le marché est capable d’organiser de façon efficace la production ; l’État ne doit intervenir qu’à la marge. Comment expliquer alors les mouvements des peuples ? Une autre vision est possible : il existe une guerre des classes et les classes dominantes ont pris le dessus avec la mondialisation et le néo-libéralisme. Mais, c’est une victoire à la Pyrrhus. La crise écologique et productive va-t-elle faire oublier ou exacerber les conflits sociaux ? L’État-social est -il dépassé ou a-t-il un bel avenir ? L’entreprise est-il un projet commun qui transcende les antagonismes de classes ?

  • Jean-Marie Harribey, Maitre de conférence, Université Bordeaux IV
  • Christophe Ramaux , Maître de conférence, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Modération : en attente

#29 / 16h45 – 18h00

Foutez-nous la Paix !

Session Les Economiques

Cocktail de clôture.

  • INSCRIPTIONS

    Les inscriptions individuelles seront ouvertes le 24 février. Les inscriptions de classe sont ouvertes dès le 5 février 2020.